Retour sur gifrer.fr >
Retour sur gifrer.fr >

EN DIRECT DU BLOG

Prendre soin de la peau de bébé en été

L’été est l’une des saisons la plus éprouvante pour la peau de bébé et il faut redoubler d’attention et de soins. À vous de jouer !

Méfiez-vous du soleil !
La peau de bébé est extrêmement vulnérable et on n’expose pas un bébé au soleil. Préférez sortir très tôt le matin ou en fin de journée et relisez tous nos conseils pour protéger bébé du soleil : https://www.gifrer.fr/bebe-et-soleil-les-precautions/

Attention aux irritations !
Avec la chaleur, bébé va transpirer, ses habits peuvent frotter et provoquer des rougeurs. Soyez attentifs au confort des vêtements et des tissus que vous choisissez et lavez bébé chaque jour pour débarrasser sa peau de la sueur.

Le sable et le sel, ça gratte !
Si vous emmenez bébé à la plage, soyez particulièrement rigoureux sur la toilette au retour à la maison. Le bain et le savonnage au gel lavant sont indispensables pour faire disparaître les traces de sel et de sable qui causent très facilement des irritations.

La piscine, ça sèche la peau !

Même chose que pour les bains de mer, la toilette, ensuite est indispensable. Le chlore des piscines assèche fortement la peau, surtout si on le couple au soleil. N’hésitez pas à crémer bébé après le bain, malgré la chaleur qui va peut-être la rendre collante, afin d’éviter que sa peau ne s’assèche.

Non aux piqûres de moustiques !

L’été, ils sont particulièrement friands des peaux douces et fines… Il est impératif de prendre toutes les mesures possibles pour faire barrière aux attaques des moustiques, en utilisant notamment des lotions adaptées à l’âge de votre enfant.

Pour en savoir plus sur la manière de protéger bébé de ces insectes, vous pouvez lire notre article sur le sujet : https://www.gifrer.fr/proteger-bebe-des-moustiques/

Gare aux allergies !
Si bébé reste dans le jardin, de nombreuses plantes peuvent être allergisantes. Surveillez sa peau et n’hésitez pas à signaler toute éruption à votre médecin.

Bel été à vous !

0
Partagez l'article à vos proches

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Les champs obligatoires sont indiqués avec un *